Arnaque téléassistance : les personnes âgées victimes de contrats abusifs

En France, plusieurs centaines de milliers de seniors font appel à des sociétés de téléassistance. Proposant des tarifs très variables, certaines d’entre elles multiplient les abus : appareils trop sensibles qui se déclenchent pour un rien, contrats longue durée difficiles à résilier…

Avec des clients âgés de 84 ans en moyenne, ces sociétés peu scrupuleuses s’offrent une cible particulièrement vulnérable. Plusieurs projets de normes et labels sont d’ailleurs en cours à ce sujet (le projet de norme AFNOR, le projet de Label AFRATA)

> Voir également la charte de qualité téléassistance que toutes les sociétés qui ont demandé à se faire référencer sur ce site ont de fait signé

Une vidéo du 13h00 de TF1 à ce sujet


Comments

  1. Bonsoir
    Je vous livre ma réaction sur le reportage de TF1 pour en avoir vécu personnellement le cas chez une cliente qui à fait appel à notre société pour contracter un abonnement de téléassistance classique.Celle-ci avait déjà contractée avec une autre société.A la lecture de son contrat je m apperçois que celle-ci s’est engagée sur une mensualité de 70,00€/Mois sur une période de 48 mois avec des clauses de résiliations surprenantes à savoir résiliation dans la première année de sa part elle devra à PARFIP 36 mois + Frais encours en faite le commercial lui à fait signée une offre de financement!!!! la seule résiliation possible sans frais LE DECES hélas!!!!! Scandaleux
    Ceci n’est pas un cas isolé c’est de l’abus de faiblesse caractérisé.
    Les entreprises sérieuses souffrent de certaines brebis galeuses qui veulent faire du fric sur les séniors…Cela devient grave dés que l on parle de téléassistance les gens vous ferment leurs porte.Va t il falloir faire comme dans la protection des biens et des personnes normaliser la profession avec une norme de type APSAD ou NF SERVICE….

  2. Ma mère, âgée de 88 ans a été démarchée par la société XXXX, domiciliée à Mauguio (34), elle a signé pour 48 mois, au tarif de 49,00 euros mensuels, sans possibilité de se désister si ce n’est le décès.
    J’ai pris les choses en mains une fois découverte et mettrai tout en oeuvre pour résilier ce contrat, ce contrat est abusif, et est signé sans donner toutes les informations, de plus, les personnes démarchées sont âgées et ne réagissent pas comme nous, il y a abus de faiblesse.

  3. Bonjour,
    Ma mère habitant à Istres vient d’être victime également de la même arnaque. Je suis décidée à ne pas laisser les choses en rester là. Déjà, première chose, je vais faire opposition sur les prélèvements, car elle n’a pas signé de demande de prélèvement et vais contacter les organismes de défense de consommateurs. Et pourquoi pas le Ministre en charge des personnes âgées.

  4. classeau jeanine says:

    j’ai exactement le même problème avec un bracelet d c m,

    ainsi que pour le contrat ; c’est incroyable la malhonnêteté des gens à l’heure actuelle; il ne faut plus faire confiance a personne

  5. Ce type de comportement est proprement scandaleux ! Surtout qu’il existe des solutions sans engagement ET moins couteuse, un comble …

    J’encourage toute les personnes victime de ce type d’abus, à ne pas se laisser faire car lancer des démarches reste le meilleur moyen de lutter contre ces sociétés.

  6. lebienheureux says:

    Bonjour,

    SURTOUT NE PAS SUSPENDRE LES PAIEMENTS MENSUELS car la société de financement vous assignera au tribunal et vous serez condamnés.

    Les juges décident sur la base des contrats signés, peu importe les conditions dans lesquelles ils ont été signés.

    La meilleure défense est l’attaque.
    Vous devez vous associer et prendre un avocat commun. Faites vous aider par UFC Que Choisir ou la CSCV.
    Le dol et l’abus de faiblesse me semblent une bonne base de départ pour acter en justice.
    Argumenter aussi sur l’indivisibilité des contrats.

    Si vous avez une assistance juridique liée à l’un de vos contrats d’assurance ou carte de crédit, c’est le moment de l’activer.

    Avertissez aussi la Direccte du département où la société de télé assistance a son siège social.
    La Direccte ne peut intervenir que si vous initiez une action en justice.

    Lisez ces liens :
    http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/50242/les-ventes-de-site-web–cle-en-main–dans-la-tourmente-judiciaire.shtml

    http://forum.lesarnaques.com/vente-domicile/parfip-locam-avocats-t121107.html
    (intervention du 27 septembre 2012 :conseils pour annuler ou résilier)

    Ces liens concernent la vente de sites web en vente one shot mais vous y trouverez des informations vous concernant.

    A vous de jouer !

  7. Téléassistance Directe says:

    A voir : « Arnaques et vieilles dentelles » de Emilie Lançon, émission Special Investigation le 3 décembre à 22 h 40 sur Canal +
    Les contrats ou procédés commerciaux abusifs pour les bracelets de téléassistance feront partie de ce reportage.
    Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

  8. TELEASSISTANCE says:

    bonjour,

    Sachez que la société de téléassistance citée par Junassol, Aléosis, est en liquidation judiciaire.

    La suspension des contrats devraient poser moins de soucis.

  9. Bonjour.
    merci a téléassistance de me faire passer ses sources, concernant son commentaire du 5 décembre 2012 a 22 h 09 min.
    cela risque de fortement m’aider.

  10. Téléassistance Directe says:

    Bonjour Macel,
    Une visite sur le site Société.com vous renseignera
    http://www.societe.com/societe/aleosis-529454373.html
    Bonne journée

  11. Bonsoir.
    merci pour les renseignements.

  12. lebienheureux says:

    Bonsoir,
    Si Aléosis a revendu ses contrats à une société de financement genre locam ou parfip, la résiliation des contrats posera toujours des soucis malgré une liquidation judiciaire.

    Ces sociétés de financement argumentent sur la divisibilité des contrats …
    Et c’est à vous de prouver le contraire !!!

    De plus existe toujours la possibilité d’un repreneur qui continuera à alimenter la pompe à fric.

  13. Et si on regarde le cas d’Aleoisis de manière positive, il y a aussi la possibilité que cette structure trouve un repreneur qui assainisse la situation.

  14. lebienheureux says:

    @arnak
    votre pseudo laisse penser le contraire de votre remarque positive …

  15. lebienheureux says:

    je relaie cette information trouvée par Pitou2913, l’un de mes honorables correspondants :

    Texte glané sur la jurisprudence pour les prestataires qui cessent leur activité ou sont en liquidation :

    A noter que le client n’est pas tenu d’une obligation de faire vivre l’ensemble du contrat. Le fait de refuser une substitution de contractant, faisant obstacle à la survie de l’ensemble, ne peut s’analyser comme une faute du client. Ainsi, plusieurs décisions parmi la série d’arrêts du 15 janvier 2008 ont cassé des décisions de juges du fond ayant jugé que, le client ayant reçu une offre de reprise du contrat de prestation de services par un tiers pour substituer le prestataire défaillant, et l’ayant refusée, il ne pouvait se prévaloir de l’arrêt des services pour obtenir la rupture du contrat.
    MAIS :
    Selon la cour de cassation, pour fonder en droit une telle décision, la cour d’appel aurait dû rechercher si le client avait, dans son contrat initial avec le prestataire ou ultérieurement, « donné son consentement à une substitution de contractant » (Com. 15 janvier 2008, n° 06-15.120). Ainsi, la survivance du contrat par la reprise des engagements par un tiers ne peut être imposée au client.

    Si dans ton contrat, il est stipulé que tu ne feras pas obstacle à la substitution de prestataire, ça risque de pas le faire.

    il est donc impératif de demander à votre société de financement le double de votre contrat

  16. lebienheureux says:

    voici le lien sur ce qui est écrit précédemment :
    http://www.economag.com/archives/13

    avec des informations très utiles sur l’indivisibilité des contrats.

    Bonnes fêtes de fin d’année !

  17. Je me permet deux choses de vous donner le nom d’une société TRES Sérieuse de téléassistance : http://www.minifone.fr

    Et je vous confirme Parfip et locam c’est des méga escro j’ai bossé pour une boite que je ne citerais pas qui faisait des sites et faisait signer des plans de financement dans ce genre de boîtes sans scrupule. La société de web faisait n’importe quoi et le client ne pouvait pas résilier son contrat.
    Il était engagé pendant 3 à 5 ans…
    Pour info Parfip est en cheville avec ARTYS un groupe de télésurveillance qui possède aussi une filiale numérique nommée Digital Age.

  18. Bonjour,

    je trouve ça scandaleux de se servir des personnes faibles de plus en plus de téléassisteur sont dans
    ce cas y compris des banques qui font croirent monde et merveille à qui veut l’entendre.
    je suis au crédit mutuel et un mercredi j’ai était avec ma mère voir mon conseiller et quand
    elle a vu ma mère elle lui a limite sauter dessus pour lui parler de la téléassistance, j’ai était
    vraiment choquer de la façon que cette dame à agis, et je lui et tout de suite dit que de toute façon elle était
    chez TABS et que c’était très bien. Alors elle a changer de conversation et s’est excuser.
    sachant que ma maman à déjà une téléassistance depuis 10 ans maintenant elle est chez TABS et tout
    ce passe bien, ce n’a pas était facile au debut car ma maman refuser de porter son médaillon et c’est eux qui ont
    bien dit à ma maman que c’était pour sa sécurité et maintenant ça va mieux, elle est très rassurer
    il l’appel 1 fois par mois pour avoir de ses nouvelles. c’est vraiment un service très agréable
    que l’on peut joindre à tout moment de la journée et même très tard le soir sans passer
    par des intermédiaire et des numéros azur.
    Sur ceux bon courage à toutes ces personnes qui ont était escroquer.
    bonne soirée

  19. Bonjour,
    mes parents se sont fait eux aussi arnaquer par la société XXXX( 69 € par mois ). Cela fait maintenant bientôt 4 ans qu’ils payent et le contrat devrait se terminer. Je voulais en profiter pour demander une résiliation avant la tacite reconduction. Mais à qui envoyer ma lettre étant donné que la société XXXX a été placé en redressement judiciaire. Mes parents n’ont jamais rien reçu du repreneur et je n’ai rein trouvé sur internet. Si quelqu’un avait le nom du repreneur…
    Merci d’avance. Bien cordialement.

  20. Téléassistance Directe says:

    Bonjour Monjauze,
    Nous vous conseillons de faire opposition sur vos prélèvements bancaires automatiques et d’envoyer un courrier AR d’annulation à la société en question.
    Téléassistance Directe

Add your comment

[Your email address will not be published or distributed - you can use a username in the "name" field]
[Comments are moderated and on Do-Follow]

*


Téléassistance Directe - Mentions Légales
© 2008-2017 ONMEDIO - All rights reserved